Jump to content
En Direct de PGR
PGR lieu de partage et d’échanges animé par des passionnés bénévoles ! Notre Compte Premium un espace indispensable pour tout mécano en herbe ou professionnel pour tout type d'intervention sur votre Patrol.

[ histoires drôles ] topic réservé à cet effet !


Recommended Posts

  • Replies 12.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Un homme âgé est convoqué à un contrôle fiscal. Il se présente dans le bureau du contrôleur fiscal avec son avocat. > > > Le contrôleur lui dit: « Monsieur Martin, vous avez un style de

Allez, c'est dans l'air... Nicolas revient de l'école et dit à son père : - Papa, demain j'ai un devoir à faire sur la politique, tu peux m'en parler? - Bien, je pense que la meilleure

> - Patron, patron, je ne peux pas venir travailler aujourd'hui, j'ai mal aux jambes, aux bras, à la tête, partout quoi ! Alors, son patron réplique :  - Ce que je fais quand j'ai la même chose

Posted Images

Philippe rentre du travail et trouve Mathilde nue devant le miroir en

train d'admirer sa poitrine.

Qu'est-ce qu'il t'arrive ? lui demande Philippe.

Et bien, je suis allée chez le docteur cet après-midi et il m'a dit que

j'avais des seins d'une jeune fille de 18 ans !

Ah oui ?, ricane Philippe, et qu'est-ce qu'il a dit de ton trou du cul de

40 ans ?

Rien. On n'a pas parlé de toi

Link to post
Share on other sites

Trois enfants discutent

- Mon père il conduit le TGV et en deux heures et demie, il fait Paris-Lyon

- C'est rien le mien il est pilote de ligne, en 3 heures il fait Paris- New-York.

- Eh bien mon papa a moi, c'est encore mieux, il est fonctionnaire, il arrête son travail à 17 heures et à 16 heures il est a la maison !

Link to post
Share on other sites

pour notre modo castanea :Bucheron:

 

C'est un gars énorme qui frappe à la porte du chef du personnel d'une entreprise de bûcherons au Canada, car il cherche du travail

- Vous avez l'air costaud. Vous avez des références ?

- Ouais! J'ai travaillé au Sahara!

- Vous vous foutez de ma gueule ? Y'a pas d'arbres au Sahara !

- Y'a PLUS d'arbres !!!

Link to post
Share on other sites

Un mec demande a son pote:

- Tu préfères avoir la maladie d'alzheimer ou de parkinson?

Son pote lui répond:

- Je sais pas, tu préfères quoi toi ?

Et il lui dit :

- Moi je préfère parkinson, parce que vaut mieux renverser une goutte de Ricard que d'oublier de le boire...

:trinquer2:

Link to post
Share on other sites

J'étais sur l'autoroute quand je décidai de m'arrêter dans une halte routière pour aller aux toilettes.

La première toilette était prise, j'entre donc dans la deuxième. A peine suis-je assis que j'entends une voix qui vient de l'autre toilette :

- Salut, comment ça va ?

Je suis pas trop du genre à fraterniser dans les toilettes des haltes routières. Je sais pas trop ce qui m'a pris, mais enfin, je réponds, un peu embarrassé:

- Euh... ça va...

Et l'autre qui poursuit :

- Et qu'est-ce que tu fais de beau ?

Tu parles d'une question ! Je commençais à trouver ça un peu bizarre,

Mais je lui dis:

- Ben, chuis comme toi... Je fais caca...

Et là, j'entends le gars dire, tout énervé :

- Écoute, je te rappelle plus tard, y'a un couillon à côté qui répond à Toutes mes questions !!!

 

:wc:

Link to post
Share on other sites

Trois groupes de militaires, de gendarmes et de policiers s'ennuyaient. Ils décidèrent alors de faire un concours de chasse au plus gros lapin.

Les militaires partirent et ramenèrent un beau gros lapin d'un moins 3 kg.

Les gendarmes à leur tour ramenèrent aussi un lapin mais hélas d'à peine 2 kg.

Au tour des policiers. Une heure passée, deux heures passées... trois heures, quatre heures,....

Les militaires et les gendarmes commencent à s'inquiéter et partent à leur recherche. Ils trouvent les policiers autour d'un cochon qu'ils sont en train de passer à tabac, en le bastonnant sans merci et en répétant à tour de rôle:

- AVOUE QUE T'ES UN LAPIN !

:flicfrappe::flicfrappe:

Link to post
Share on other sites

Le voisin de Mohamed M.et Mme Dupont n'arrivent pas à avoir d'enfants ;

ils sont désespérés.

>

> Un jour, Mme Dupont dit à son mari : " Ecoute, au-dessus vit M. Mohammed

> et toute sa famille ; ils ont un enfant chaque année. Tu devrais

> peut-être aller le voir. Qui sait, si ça se trouve, M. Mohammed possède

> des herbes de fertilité venues de son pays.

>

> Aussitôt dit, aussitôt fait. Le lendemain, M. Dupont croise M. Mohammed

> dans l'escalier et lui expose son problème. M. Mohammed lui dit alors :

>

> - - Mais mon frère, pourquoi ti es pas venu voir Mohammed plus

> tôt? J'y vais t'expliquer c'qui faut qu'ti fasses: ti vas à l'épicerie,

> d'accord ?

>

> - - Euh, oui.

>

> - - Ti achètes une brosse, ti achètes di savon et di l'eau de

> Cologne, d'accord ?

>

> - - Ben, oui.

>

> - - Et ti achètes aussi un balai, d'accord ?

>

> - - Très bien.

>

> - - Après ti rentres chez toi, ti mets ta femme toute nue et ti

> la fous sous la douche, d'accord ?

>

> - - Oui oui.

>

> - - Ensuite, ti la laves, ti li mets di savon et avec la brosse

> ti frottes ti frottes ti frottes, d'accord ?

>

> - -Très bien.

>

> - Après, ti sèches bien ta femme, ti li mets de l'Eau de Cologne

> partout, ti la prends et ti la mets sour ton lit, d'accord ?

>

> - - Euh, oui, mais, qu'est-ce que je fais avec le balai ?

>

> - - Et bien quand ta femme elle est prête, ti prends l'balai,

> ti frappes au plafond, et Mohammed y descend !>

Link to post
Share on other sites

C’est l’histoire de toto complètement bourré qui se permet de sonner chez des inconnus à 4 heures du matin. L’homme de la maison se lève et demande :

 

Qu’est-ce que tu veux ?

Toto répond :

 

Viens me pousser ! Il faut que tu viennes me pousser !

Excédé le propriétaire de la maison lui dit :

 

Je ne te connais pas, il est 4 heures du mat, tu me réveilles pour me dire de te pousser, vas te faire foutre ! ...

De nouveau dans sa chambre, il se remet au lit. Sa femme n’est pas contente du tout et lui dit :

 

Quand même tu exagères, cela t’est déjà arrivé d’être en panne, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.

Ouais, mais en plus il est bourré.

Raison de plus pour le pousser, il ne va pas y parvenir tout seul.

Non là vraiment je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude. Son mari, pris de remords, se rhabille et descend.

Il ouvre la porte et il dit :

 

D’accord ! Je vais te pousser, tu es où ?

Et Toto répond :

 

Là, sur la balançoire...

Link to post
Share on other sites

Suite à une crise cardiaque, un homme subit une chirurgie à cœur ouvert.

Il se réveille après l'opération et se trouve soigné par des sœurs dans un hôpital catholique.

Comme il retrouvait ses esprits, une sœur lui demanda comment il allait payer ses soins.

Elle lui demanda s'il avait une assurance maladie.

Il répondit d'une voix faible :

- ... pas d'assurance maladie.

- Avez-vous de l'argent à la banque ?

Il répond :

- Pas d'argent à la banque.

Elle poursuit :

- Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?

Il dit :

- Je n'ai qu'une sœur, vieille-fille qui est religieuse dans un couvent.

La sœur se fâche et lui dit :

- Les religieuses ne sont pas vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu.

Et le patient rétorque alors :

- Envoyez donc la facture à mon beau-frère.

Link to post
Share on other sites

COURS DU SOIR POUR LES HOMMES :2 (15)::2 (15):

 

VOUS ETES TOUS BIENVENUS

 

Note: En raison de la complexité et de la difficulté des cours, seulement 8 participants seront acceptés pour chaque cours.

 

Le stage s'étend sur deux jours, et comprend les cours suivants :

 

PREMIER JOUR

 

A - COMMENT REMPLIR LES BACS A GLACONS

 

Présentation tâche par tâche sur diapositives

 

B - PAPIER TOILETTE : POUSSE-T'IL TOUT SEUL SUR LES DISTRIBUTEURS ?*

 

Table ronde

 

C - DIFFERENCES ENTRE LE PANIER A LINGE ET LE SOL

 

Exercices pratiques avec paniers en osier

 

D - ASSIETTES ET VERRES : PASSENT-ILS DE L'EVIER AU LAVE-VAISSELLE GRACE A LA LEVITATION ?

 

Débats - Intervention d'experts

 

E - COMMENT TROUVER LES CHOSES

 

D'abord regarder au bon endroit avant de retourner la maison dans tous les sens en poussant des cris de haine

 

Forum

 

DEUXIEME JOUR

 

A - BOUTEILLES DE LAIT VIDES - DOIVENT-ELLES ALLER DANS LE FRIGO OU DANS LA POUBELLE ?

 

Groupes de discussion et jeux de rôle

 

B - SANTE - LUI APPORTER DES FLEURS EST SANS RISQUE POUR VOTRE SANTE

 

Présentation Power Point

 

C - DES HOMMES PERDUS DEMANDANT LEUR CHEMIN

 

Témoignages du seul homme l'ayant jamais fait

 

D - EST-IL GENETIQUEMENT IMPOSSIBLE DE RESTER TRANQUILLE PENDANT QU'ELLE GARE LA VOITURE?

 

Simulation de conduite

 

E - VIVRE AVEC LES ADULTES - DIFFERENCES BASIQUES ENTRE VOTRE MERE ET VOTRE EPOUSE

 

Jeux de rôle

 

F - COMMENT ETRE LE COMPAGNON DE SHOPPING IDEAL

 

Exercices de relaxation , méditation et techniques de respiration

 

G - SE RAPPELER DES DATES IMPORTANTES & PREVENIR QUAND VOUS AVEZ DU RETARD

 

Apporter son agenda au cours

 

FIN du stage

Link to post
Share on other sites

Les plus beaux rateaux :

 

Un homme aborde une femme dans un bar :

---

Lui : - On ne s'est pas déjà rencontres ?

Elle : - Sûrement, je suis infirmière aux maladies vénériennes.

---

Lui : - Vous, je vous ai déjà vue quelque part ...

Elle : - Oui, et c'est d'ailleurs pour ça que je n'y vais plus.

---

Lui : - Ce siège est libre ?

Elle : - Oui, et le mien aussi sera libre, si vous vous asseyez là !

---

Lui : - J'aimerais bien vous appeler, c'est quoi votre N° ?

Elle : - C'est dans l'annuaire.

Lui : - Mais je ne connais pas votre nom....

Elle : - Dans l'annuaire aussi.

---

Lui : - Je connais tous les trucs pour satisfaire une femme.

Elle : - Alors fais-moi plaisir, casse-toi !

---

Lui : - Je suis photographe, et je cherchais justement un visage comme le votre !

Elle : - Je suis chirurgien esthétique et moi aussi, je cherchais justement un visage comme le votre !

---

Lui : - Salut ! On est pas sorti ensemble déjà une fois, ou deux ?

Elle : - C'est possible mais une fois alors, je ne fais jamais deux fois la même erreur.

---

Lui : - M'accorderiez-vous le plaisir de cette danse ?

Elle : - Non merci, j'aimerais avoir du plaisir aussi !

---

Lui : - Comment avez-vous fait pour être si belle ?

Elle : - On a dû me donner votre part !

---

Lui : - Est-ce que vous sortiriez avec moi samedi prochain ?

Elle : - Désolée, j'ai prévu d'avoir une migraine ce week-end !

---

Lui : - Votre visage doit faire tourner quelques têtes !

Elle : - Et le votre doit retourner quelques estomacs !

---

Lui : - Allez, ne soyez pas timide, demandez-moi de sortir !

Elle : - D'accord, veuillez sortir s'il vous plait !

---

Lui : - Je crois que je pourrai vous rendre très heureuse.

Elle : - Pourquoi, vous partez ?

---

Lui : - Que répondriez-vous si je vous demandais de m'épouser ?

Elle : - Rien. Je ne peux pas rire et parler en même temps !

---

Lui : - Puis-je avoir votre nom ?

Elle : - Pourquoi, vous n'en avez pas ?

---

Lui : - Ca vous dirait d'aller voir un film avec moi ?

Elle : - Je l'ai déjà vu !

---

Lui : - Croyez-vous que c'est le destin qui nous a fait nous rencontrer ?

Elle : - Nan, juste de la simple malchance !

---

Lui : - Eh quel est votre signe ?

Elle : - "ne pas entrer".

---

Lui : - Comment aimez-vous vos oeufs le matin ?

Elle : - Non fécondés

---

Lui : - J'irai au bout du monde pour vous.

Elle : - Mais promettez-vous d'y rester ?

---

Lui : - Où étiez-vous durant toute ma vie ?

Elle : - Où je serai certainement pour le reste de vos jours : dans vos rêves.

Link to post
Share on other sites

Un jeune homme entre dans une pharmacie et dit au pharmacien :

"Bonjour, pouvez-vous me donner un préservatif. Ma copine m'a invite à dîner ce soir et je crois qu'elle attend quelque chose de moi."

 

Le pharmacien lui donne le préservatif et quand il va sortir, le garçon se retourne et lui dit :

"Donnez-moi en un autre, parce que la soeur de ma copine est très mignonne elle aussi, elle croise toujours les jambes de manière provocante quand elle me voit et je crois qu'elle aussi attend quelque chose de moi."

 

Le pharmacien lui donne un second préservatif et quand il va sortir le garçon se retourne et lui dit :

"Donnez-moi en encore un autre parce que la mère de ma fiancée a de beaux restes et quand elle me voit elle fait toujours des allusions...... Et comme elle m'a invité à dîner, je crois qu'elle attend quelque chose de moi."

 

Au dîner, le garçon est assis avec sa copine à sa gauche, la soeur à droite et la mère devant.

Quand le père arrive, le garçon baisse la tête et commence à prier :

"Seigneur , je bénis ce dîner, merci pour ce qui nous donne...... blablabla.........".

 

Après une minute le garçon est encore en train de prier : "Merci seigneur pour ta bonté...... blablabla."

 

Dix minutes passent et le garçon est encore en train de prier, toujours avec la tête baissée.

Ils se regardent tous très surpris et la fiancée plus encore que les autres.

 

Elle se rapproche du garçon et il lui dit dans l'oreille :

" Je ne savais que tu étais aussi croyant "

 

Et il répond sans relever la tête :

" Je ne savais pas que ton père était pharmacien.... "

Link to post
Share on other sites

Un médecin et sa femme ont une grosse discussion qui tourne au vinaigre au déjeuner.

> Le mari se lève enragé et dit :

> - T'es même pas bonne au lit! et sort de la maison en coup de vent.

> Après quelque temps, il réalise qu'il y est allé trop fort et l'appelle pour s'excuser.

> Elle répond après plusieurs sonneries et l'homme irrité lui dit :

> > -

> - Pourquoi as-tu tant tardé à répondre?

- J'étais au lit.

>- Que fais-tu au lit si tôt?

> -

> Je voulais un deuxième avis…>

Link to post
Share on other sites

Trois ouvriers du bâtiment, Marcel, Jacquot et René, prennent leur pause déjeuner installés sur un échafaudage. Ils dégustent leurs sandwichs et boivent quelques canettes de bière. A la suite d'un mouvement soudain de la structure, René perd l'équilibre, chute et meurt sur le coup. Les deux survivants se rendent vite compte que c'est à l'un d'entre eux d'aller annoncer l'horrible nouvelle à la femme de René.

 

Jacquot, un rude gaillard qui ne fait généralement pas dans la dentelle, se propose spontanément :

- Je crois que je serais pas mauvais pour ça...

 

Et immédiatement! , il se rend au domicile de son défunt ami. Il revient sur le chantier trois heures plus tard, avec un paquet de canettes de bière :

- Tiens, j'ai amené du ravitaillement

- Mais, tu as bien été voir la femme de René ?, demande

 

Marcel angoissé.

- Ben ouais...

- Et le paquet de canettes, il vient d'ou ?, reprend Marcel.

- C'est elle qui me l'a donne, rétorque Jacquot.

 

Marcel ne comprend pas :

- Quoi tu lui as annoncé la mort de son mari et elle t'a offert des canettes de bière ? Explique-moi ce qui c'est passé.

- Ben je suis allé là-bas, explique Jacquot, j'ai sonné, elle m'a ouvert...

 

J'ai dit : "C'est bien ici qu'habite la veuve de René ?"

Elle a répondu : "Non, non, vous faites erreur, je ne suis pas veuve..."

Et je lui ai dit : "Je vous parie six bières que si..."

Link to post
Share on other sites

Le Président Chirac visitait une école primaire. Le professeur a demandé au Président s'il voulait bien mener la discussion autour du mot "tragédie". Alors l'illustre meneur demanda à la classe un exemple de "tragédie".

 

Un petit garçon se leva et proposa :

- Si mon meilleur ami, qui vit dans une ferme, était en train de jouer dans le champ et qu'un tracteur lui roule dessus et le tue, ce serait une tragédie.

- Non, dit Chirac, ce serait un accident.

 

Une petite fille leva la main :

- Si un bus scolaire transportant 50 enfants tombait d'une falaise, et que tout le monde serait tué à l'intérieur, ça serait une tragédie.

- Je crains que non, expliqua le Président. C'est ce qu'on appellerait une grande perte.

 

Le silence se fit dans la salle. Aucun autre enfant ne se porta volontaire. Chirac chercha dans la salle.

- N'y a-t-il personne ici qui puisse me donner un exemple de tragédie ?

 

Finalement, au fond de la salle, un petit garçon leva la main... D'une voix calme il dit:

- Si l'avion présidentiel vous transportant était frappé par un tir de missile ami et était complètement désintégré, ça serait une tragédie.

- Formidable !, s'exclama Jacques. C'est exact. Et peux-tu nous dire pourquoi ce serait une tragédie ?

- Eh bien, dit le garçon, il faut bien que ce soit une tragédie, car ce ne serait certainement pas une grande perte, et probablement pas un accident non plus !

Link to post
Share on other sites

Il était une fois un mendiant qui recevait chaque jour 25 Euro d'un passant. Et cela dura plusieurs années, jusqu'à ce qu'un beau jour, le passant ne lui donna que 18 Euro. Etonné le mendiant se consola en ce disant que 18 Euro ce n'était pas si mal. Un an plus tard soudainement, le mendiant ne reçut plus que 15 Euro, et il se dit qu'il allait demandé au passant pourquoi recevant d'abord 25 Euro, il ne recevait ensuite plus que 18 et maintenant seulement 15 Euro.

 

L'homme lui répondit :

- Oui, je sais, mais la vie devient de plus en plus chère et l'an passé, mon aîné est entré à l'université et cela coûte très cher. Donc je ne vous ai plus donné que 18. Et maintenant, c'est ma fille qui entre à l'université et cela me coûte donc encore plus !

 

Le mendiant lui demande :

- Et combien d'enfants avez-vous ?

 

L'homme lui répond fièrement :

- Quatre adorables enfants !

 

Le mendiant s'inquiète :

- Et vous comptez les faire étudier tous sur mon compte ?

Link to post
Share on other sites

Simon Bensoussan est en voiture en plein Sentier à Paris et cherche désespérément une place pour se garer. Il fait le tour, il attend, il va chercher même un peu plus loin, rien. Il a un rendez-vous d'affaires très important et il risque de se mettre en retard. Mais rien, aucune place !

 

Désespéré, il regarde vers le ciel et implore :

"Mon Dieu, si tu me trouves une place de parking dans les cinq minutes,je te promets de ne plus faire d'écart et de manger toujours kasher,de faire Shabbat, de respecter Kippour et toutes les fêtes juives..."

 

Et alors - Ô miracle ! - une place se libère juste devant lui ! Alors Simon lève les yeux vers le ciel et dit :

"Cherche pas, mon Dieu, j'ai trouvé!"

Link to post
Share on other sites

- Pardon Mademoiselle, est-ce que vous me laisseriez vous mordre les seins pour 100 euros ?

- Vous êtes malade ! répond-elle, et elle s'éloigne.

 

Le gars se retourne, fait le tour du pâté de maison en courant et l'attend au tournant.

- Est-ce que vous me laisseriez vous mordre les seins pour 1 000 euros, demande-t-il encore.

- Ecoutez, je ne suis pas celle que vous croyez ! Compris ?

 

Le gars repart en courant, fait le tour du pâté de maison suivant et'attend de nouveau au tournant..

- Me laisseriez vous vous mordre les seins pour 10 000 euros alors?

 

Elle réfléchit un instant et dit :

- Hmmm, 10 000 euros ? D'accord, mais pas ici. Allons dans cette ruelle sombre.

 

Ils vont donc dans une petite ruelle et là elle retire son chemisier et révèle ses seins qui sont les plus parfaits du monde. Aussitôt qu'il les voit, il s'en empare et commence à les caresser,les masser, les embrasser, les lécher, il enfonce sa tête entre eux mais aucune morsure.

 

Finalement la femme, ennuyée, lui demande :

- Allez-vous finir par les mordre à la fin ?

- Nan, répond-il, trop cher !!!

Link to post
Share on other sites

Ma petite amie et moi sortions ensemble depuis plus d'une année, et ainsi nous avions décidé de nous marier. Mes parents nous ont aidés de tous les côtés, mes amis nous ont encouragés. Et ma petite amie ? Elle était un rêve ! Il y avait seulement une chose qui me tracassait beaucoup... ... sa plus jeune soeur! Ma future belle-soeur, vingt ans, portant mini jupes serrées, strings et chemisiers tombant. Elle se penchait régulièrement vers le bas quand elle était près de moi, j'avais ainsi une vue plaisante de ses sous-vêtements. Cela était évidemment délibéré. Elle ne l'a jamais fait quand elle était près de n'importe qui d'autre.

 

La petite soeur m'a appelé et m'a demandé de venir pour vérifier les invitations de mariage. Elle était seule quand je suis arrivé. Elle m'a chuchoté que bientôt je devais être marié, et qu'elle avait des sentiments et du désir pour moi, qu'elle ne pouvait et ne voulait pas surmonter. Elle m'a dit qu'elle voulait me faire l'amour juste une fois avant que je sois marié avec sa soeur. J'étais totalement choqué et ne pouvais pas dire un mot. Elle a dit, "je vais en haut dans ma chambre à coucher, et si tu veux passer à l'acte, tu peux monter et me prendre". J'étais assommé, gelé!

 

Je l'ai observée monter les escaliers. Quand elle a atteint le dessus, elle a baissé ses culottes et me les a jetées en bas des escaliers. Je me suis tenu là pendant un moment, puis tourné en direction de la porte. J'ai ouvert la porte et j'ai fait un pas hors de la maison. J'ai marché directement vers ma voiture. Mon futur beau-père se tenait dehors. Avec des larmes dans ses yeux il m'a étreint et dit, "nous sommes très heureux que vous ayez passé notre petit test. Nous ne pouvions pas penser à un meilleur

homme pour notre fille. Bienvenue dans la famille".

 

La morale de cette histoire :

 

 

>>> Toujours garder les capotes dans la voiture !!!

Link to post
Share on other sites

AVOCAT: Docteur, avant de faire votre autopsie, avez-vous vérifié le pouls

TÉMOIN: Non.

AVOCAT: Avez- vous vérifié la pression sanguine ?

TÉMOIN: Non.

AVOCAT: Avez-vous vérifié s'il respirait

TÉMOIN: Non.

AVOCAT: Alors, il est possible que le patient ait été vivant quand vous

avez commencé l'autopsie

TÉMOIN: Non.

AVOCAT: Comment pouvez-vous en être certain, Docteur ?

TÉMOIN: Parce que son cerveau était sur mon bureau dans un bocal.

AVOCAT: Mais le patient ne pouvait-il quand même pas être encore en vie?

TÉMOIN: Maintenant que j'y pense, il est possible qu'il soit encore en vie, en train d'exercer le métier d'avocat quelque part.

 

***

 

AVOCAT: Qu'a donné le prélèvement de tissu vaginal ?

TÉMOIN: Des traces de sperme.

AVOCAT: Du sperme masculin ?

TÉMOIN: C'est le seul que je connaisse.

 

***

 

AVOCAT: Quel est le jour de votre anniversaire

TÉMOIN: 15 juillet.

AVOCAT: Quelle année

TÉMOIN: Chaque année.

 

***

 

AVOCAT: Cette maladie, affecte-t-elle vraiment votre ùémoire ?

TÉMOIN: Oui.

AVOCAT: Et de quelle manière cela affecte-t-il votre mémoire

TÉMOIN: J'ai oublié.

AVOCAT: Vous avez oublié...Pouvez-vous nous donner un exemple de ce que vous avez oublié

 

***

 

AVOCAT: Quelle fut la première chose que votre mari vous a dit quand il s'est réveillé ce matin-là

TÉMOIN: Il a dit 'Où suis-je Cathy ?'

AVOCAT: Et pourquoi cela vous a-t-il mis en colère ?

TÉMOIN: Mon nom est Susan.

 

***

 

AVOCAT: Et à quel endroit a eu lieu l'accident

TÉMOIN: Approximativement au kilomètre 499.

AVOCAT: Et ou se trouve le kilomètre 499

TÉMOIN: Probablement entre les kilomètres 498 et 500.

 

***

 

AVOCAT: A quelle distance étaient les véhicules au moment de la collision

 

***

 

AVOCAT: Vous étiez là jusqu'à ce que vous partiez, est-ce exact?

 

***

 

AVOCAT: Docteur, combien d'autopsies avez-vous effectuées sur des morts?

TEMOIN: Toutes mes autopsies on été effectuées sur des morts.

 

***

 

AVOCAT: Vous souvenez-vous ? quelle heure vous avez examiné le corps?

TÉMOIN: L'autopsie a commencé vers 20h30.

AVOCAT: Et Mr. Dennington était mort à cette heure?

TÉMOIN: Non, il était assis sur la table à se demander pourquoi je l'autopsiais

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

Ce site web utilise les cookies pour améliorer votre expérience de navigation.