Jump to content

Patrol Y61 TD6 de F-MG28


Recommended Posts

Je n’avais pas publié depuis un petit moment, mais je me suis enfin décidé à raconter l’histoire de mon Patrol.
Il est arrivé dans la famille en 2007, comme voiture de vacances en corse. 

IMG_0397.thumb.JPG.2f76b83e73dea080dd7b1eb0e7d3bf69.JPG

Après de nombreuses années de bons et loyaux services, il commençait à accuser son âge avec des frais de maintenance en augmentation et la rouille qui commençait à faire son apparition car garé en extérieur. Il servait peu, donc commençait à ne plus devenir très fiable.

Je l’ai récupéré à la maison en 2020 sur le continent et décidé de le remettre en état pour voyager avec 😃

 

L’objectif de ces postes est de raconter ce que j’ai réalisé dessus entre 2020 et aujourd’hui.

 

Les premiers travaux furent le joint spi de vilebrequin et la courroie de distribution chez nini afin de passer le contrôle technique dans la foulée.

De retour au chaud j’ai commencé le démontage pour faire un état des lieux du châssis et de la caisse. 

Fabrication de rampes en polyester

IMG_0017-copie.jpeg.2ae4c5581888ee7b6d809f5b902608f8.jpeg

IMG_0025-copie.thumb.jpeg.ca660416d4900b49822e477848de84ab.jpeg

Rien de bien méchant mais il était temps de s’en occuper. En démontant le parechoc avant, la traverse avant est un peu abimée.

IMG_0225-copie.jpeg.3b4c806b674343e0ab8b442626718838.jpeg

IMG_0287-copie.jpeg.2b1a6d4570929798b8d602f1d27c2e3d.jpeg

Les vis de silent bloc son totalement grippées, il aura fallu beaucoup de patience, du liquide de frein sur les vis pendant 3 semaines, un chalumeau, et un grand bras de levier, pour les sortir sans tout arracher.

Au démontage, le filetage du radiateur d’huile dégagera (et oui je n’ai lu qu’après qu’il ne fallait pas y toucher ^^)

IMG_0286-copie.jpeg.3bb7729e7787fc0bf0232b123ced3304.jpeg

On découvre quelques bricolages de l’ancien proprio (fils torsadés et shaterton … magnifique)

IMG_0253-copie.jpeg.e7345ba70b1fa10fd24c469647ffa776.jpeg

 

J’en profite pour déposer le radiateur afin d’avoir plus de place et surprise …

IMG_0532.JPG.367624bfd003266ddd2c483f40f54a4a.JPG

IMG_0534.JPG.f3a45daf5f9ff8766d64d66bce385d70.JPG

Les raccords sont bien abimés et un objet est sûrement tombé entre le radiateur de clim et de refroidissement.

IMG_0538.JPG.d8ae918ca95f5f9b341208e6dba67061.JPG

IMG_0540.JPG.2979ca2840ded8a7e861be12e8bb3c84.JPG

On remarque également au bas du radiateur qu'il y a des traces sombres. En fait je me suis rendu compte bien après que mon radiateur suintait et qu'il était HS. A chaud le liquide suintait et s'évaporait sans laisser de traces. Et à froid ça ne fuyait pas. Par contre mon bocal de liquide se vidait à la moitié environ en quelques jours puis se stabilisait. A partir du moment où il n'y avait plus de pression dans le circuit, plus de fuite.

 

Fin de démontage

IMG_0395.thumb.JPG.854d6e5650257ba42c728a167bb515a0.JPG

                   

Bilan des travaux : 

Reprendre la traverse avant

Remplacer les silent bloc avant

Nettoyer le châssis pour traitement au férose

Refaire les durites du radiateur d’huile qui suintent

Changer la barre de liaison du moteur d’essuie glaces

Vidange boite et ponts

Graissage

Remplacer l’antenne radio

Changer tous les haut-parleurs qui sont cuits

Changer les rotules de direction (jeux)

Régler le jeu du boitier de direction (et vidange)

 

Dans les améliorations

Pose d’un mano Pturbo, THuile, Phuile, Tension bat

Montage de ventilos électriques

Montage d’un régulateur de vitesse

Installation d’une cibi

Ajout de nombreuses prises allume cigare

Amélioration de l’alarme 

 

Et ça fait déjà pas mal :)

(la suite dans la prochaine publi)

Edited by F-MG28
Photos en trop
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Première étape la traverse.

Je ne suis pas du tout carrossier et c’était mon premier chantier de ce type. Je ne me suis pas lancé dans le remplacement complet de la traverse.
A posteriori je pense que j’aurais dû le faire, ça aurait surement était plus simple.
J’ai découpé la tôle rouillée, mais comme c’est une sorte de feuillard, l’eau s’est propagée entre les tôles et est allée assez loin.
J’ai découpé, poncé, redécoupé, reponcé … mis de l’acide phosphorique pour bloquer la rouille puis ressoudé au TIG.
J’en ai bavé, passé de longues heures, pour arriver à un résultat à peu près acceptable.

IMG_0506.JPG.747ec2689ab42b304d7f404ddf7c1d59.JPG

IMG_0517.JPG.083e1e3dbcfd8e83142106eed7044bec.JPG

La partie avant gauche était moins attaqué, je n’ai fait que décaper et souder une pièce de renfort. 

J’ai ensuite traité au férose en 3 couches, puis 2 couches d’antirouille, finition, et je me suis arrêté là. 3 ans plus tard la rouille n’est pas revenue mais le véhicule dort dedans.
(je n'ai pas les photos une fois terminé, impossible de remettre la main dessus ...)

Une fois tout nettoyé et peint, le remontage des nouveaux silent bloc se fait tout seul. (avec graissage des vis ;) )

 

Traitement châssis 

Pour le nettoyage du châssis et le férose, je n’ai pas de photo. De toute façon rien de spéciale, c’est long, c’est chiant, on en prend plein la tronche… bref un sale moment.


Durites radiateur d'huile

Pour les durites du radiateur d’huile, je suis allé chez un hydrolicien qui a gardé les raccords et resserti un morceau du tuyau dessus. 3ans plus tard, idem, ça n’a pas bougé :) 
Alors que les durites d’huile neuves nissan commencent déjà à présenter des traces de micro suintement … Pourtant c’est de l’origine nissan.

Merci à la société ReFlex dans le 91 !


Le bras d’essuie-glace, ça c’est facile… ou pas 😅

Démonter les bras d’essuies-glace qui étaient grippés après 25ans … Se prendre la tête avec tous les clips de la grille, sortir le m3 de feuille qu’il y a là-dedans, et se couper les poignets sur les tôles super coupantes en sortant la barre de liaison xD. Bref du bonheur !
Mais après tout ça, je suis content, les essuies glace ne balayent plus le capot 😁

La rotule était vraiment ... sur les rotules 🤪

UXEH5708.thumb.JPG.dc67bef59aed74c171a8f720a39740dc.JPG

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

J’avais remarqué que j’avais quelques entrées d’eau au niveau de la ventilation habitacle.
Démontage de la ventilation, surprise : 
IMG_1349.JPG.12d1704c05efbf2b9c2dc705c2391375.JPG

Après recherche, la grille extérieure derrière le capot est fixée par des clips eux-mêmes insérés dans un insert caoutchouc.
Les inserts étaient complètement morts.
IMG_1352.JPG.39434479a26a4096dfcbb00335a1fcb7.JPG

Comme je n’aime pas les clips, j’ai remplacé tout ça par des écrous à sertir étanches et des vis M4 avec rondelles.
Le résultat :
ecrouasertir_1.PNG.7957232b1a0ce21032582687fd42e4b3.PNG       ecrouasertir_2.PNG.84eb4fd35b2e36ee6ccaa6b519242ad4.PNG    20231119_180432_resized.thumb.jpg.b2da102291c55f266b0ed4e99762de11.jpg
J’ai également collé un grillage fin sous les grilles pour éviter que les feuilles ne rentrent. (j’aurais pu en mettre un noir, mais l’idée est là).
20231119_180637_resized.thumb.jpg.0b9144ca7475b678b7529d426cad0013.jpg

Remplacement de l’antenne radio : 
D’après la RTA, en dépliant l’antenne et en tirant fortement dessus elle est censée se déclipser. J’ai eu beau tirer, elle n’est jamais venue.
J’ai déposé le garde-boue AVD, desserré l’écrou de fixation sur l’aile pour déposer le boitier, et ouvert le boitier afin de changer l’antenne.
Le dernier brin était grippé dans le plastique, après quelques jours dans le WD40 c’est venu :
Antenne_grippee.png.fb8222444c31cb2cc762dee2ca044452.png

IMG_0602.JPG.90844ea9321a3af06222f90a4d0b4aaa.JPG

J'ai bien rempli de graisse au remontage pour éviter que l'eau ne rentre.

Vidange boite et ponts : 
Lors de la vidange de la boite, un peu de limaille constatée sur le bouchon :
IMG_0034.JPG.62a10011217370c2d44be24e814f0622.JPG
Sur le reste RAS.
Après remplissage de la boite avec un bon litre de plus que le niveau max, comme recommandé dans le forum, je constate une très forte odeur d’huile de boite dans l’habitacle.
Dépose de l’habillage du levier de vitesse et surprise : 
IMG_1201.JPG.a51a17f28d6d13c0e23f15c7b686e4bb.JPG     IMG_1202.JPG.0e8c05638eb60150615c016875bc52a4.JPG
Après nettoyage et remplacement du soufflet, plus d’odeur.
J’en profite pour vérifier si les autres caoutchoucs ne sont pas prêts à craquer, mais RAS.
La dépose de l’habillage me donnera l’occasion de rajouter quelques prises allume-cigare en utilisant le faisceau des sièges chauffants.

Jeu dans la direction : 
Le boitier de direction ainsi que les rotules avaient un peu de jeu.
Le remplacement des rotules de la barre de liaison se fait bien après un bon chauffage au chalumeau.
Pour la barre de direction, j’ai décidé de procéder comme les astuces en la découpant et en insérant un manchon fileté pour avoir la rotule remplaçable.

IMG_2820.JPG.1aae7bb2d443a93449e20a58263f5f70.JPG

Un coup de peinture noire et ça sera tout propre :)

Pour régler le boitier de direction, j’ai procédé selon la RTA en vérifiant les points durs avec la barre de direction déposée, j’ai toujours un léger jeu au centre sans pour autant avoir de point dur sur la course.
J’en ai profité pour remplacer le liquide de direction assistée et remplacer les colliers des durites qui suintaient légèrement.

Aillant l’intercooler déposé, je suis allé jeter un œil dans le collecteur d’admission dans lequel j’ai trouvé pas mal de suie amalgamée à de l’huile. Merci l’EGR.
IMG_0612.JPG.c4b4d235614ab69eac27a35e472ad8d7.JPG      IMG_0613.JPG.8573ab3c554b66406673ec1d1ddac0c3.JPG    IMG_0616.JPG.00a330e42125e06c121aa90fab7149de.JPG

J’ai déposé le collecteur, versé un verre de sans plomb dedans que j’ai fait bruler pour bruler le gras, et passé un bon coup de karsher dedans pour arriver à sortir tout cela. Ça devrait mieux respirer !
J’ai aussi bien évidemment condamné l’EGR pour qu’il reste prore 😁

20231119_180654_resized.jpg

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pose de quelques indicateurs : 
J’ai décidé de rajouter quelques indicateurs au tableau de bord : 
20231003_200411_resized.thumb.jpg.4f503483f03d1ed958b31e710070b0ca.jpg

Et de rajouter un avertisseur sonore pour la température et la pression d’huile.

Pour faciliter la dépose en cas de besoin, j’ai fait en sorte que le boitier soit démontable du tableau, avec une prise RJ45 pour les signaux, et un embout rapide pour l’air du manomètre.

Initialement j’avais acheté du amazon, mais je ne vous le conseil pas. Le VDO est quand même bien plus aproprié.
Les sondes amazon ont fui au bout de quelques mois, et à l’étranger bien sûr. Perso je n’aime pas faire des tâches d’huile sur les parkings ^^

Pour le mano de Pression Turbo, j’ai un tuyau d’air qui part d’un Té sur le tuyau de la wastegate, qui traverse la cloison par feu par le passe cloison du câble d’accélérateur (non présent sur y61) et remonte au tableau de bord jusqu’au manomètre.

Pour la température d’huile, je me suis pris à la sortie du turbo avec un té taraudé comme indiqué dans les astuces. A l’occasion de la dépose du carte d’huile, je souderai un écrou à l’intérieur pour visser une sonde sur le carter. 
Pour la pression d’huile, j’ai rajouté un Té devant le manocontact de pression d’huile, et ajouté la sonde. Le tout sera monté à loctite 577 pour éviter les fuites. Ça passe tout juste mais ça passe :

20231003_201158_resized.thumb.jpg.2c425460b2e4e95d500c298aa46419cd.jpg


Pour le câblage, j’ai un câble 3 conducteurs qui passe par le passe cloison côté passager. Le câble passe ensuite sous la ventilation habitacle et remonte derrière le compteur. 3 fils pour : Temp Huile ; P. Huile ; Tension batterie Auxiliaire.

La tension batterie sera reprise au niveau du compteur sur le +après contact. Un interrupteur permet de passer de la batterie principale à l’auxiliaire.

Les manomètres sont équipés d’un éclairage, donc j’ai également récupéré l’éclairage du compteur pour alimenter celui des manomètres. Ça me permet de passer par le rhéostat du tableau de bord. J’avais mesuré une consommation supplémentaire négligeable.

Au final j’ai les signaux suivants : 
+ éclairage
- éclairage
+ T huile
+ P huile
+ Tension batterie
+ Tension batterie Aux
GND

Les prises RJ45 possèdent 8 voies, donc c’est parfait :)

Le boitier qui tient les compteurs est en bois. Si c’était à refaire, je le referais en 3D, avec une grande visière pour ne pas avoir de reflet sur le pare-brise. 

Alarme sonore :
J’ai bricolé une petite platine électronique avec un buzzer et un ampli OP pour avoir une sonnerie en cas de dépassement de la température moteur ou de chute de la pression d’huile.
Un ampli Op est un petit composant électronique qui permet de comparer la tension de 2 entrée. Par exemple, si la première entrée possède une tension supérieure à la seconde entrée alors la sortie est la masse. A l’inverse, si la seconde entrée possède une tension supérieure à la première alors la sortie est à +12v.
Dans mon cas, j’ai utilisé 2 ampli OP.
Le premier surveille la température et le second permet d’avoir une temporisation au démarrage pour la pression d’huile

Pour la température, j’ai estimé quel était la tension au niveau de la sonde de température quand elle commençait à dépasser le petit point blanc au tableau de bord. J’ai mis un réglage (potentiomètre) pour affiner ce seuil. Si la température dépasse ce seuil, alors l’ampli OP envoie 12V sur le buzzer qui se met à sonner.

Pour la temporisation, il faut utiliser un couple condensateur et résistance. Le condensateur se comporte comme un réservoir. Pour le remplir, on passe par une forte résistance qui permet de faire un faible débit de remplissage. Cette résistance peut être réglable pour affiner le « débit ». L’ampli Op vient comparer le remplissage du réservoir – la tension - par rapport à un seuil qu’on a défini. Le remplissage du condensateur correspond ainsi à un délai. Dans mon cas, cela me permet de déclencher la surveillance de la pression d’huile seulement 30s après le démarrage. Sinon elle sonnerait dès que j’ai le contact - Pas très agréable. 
Dans la pratique, si je cale après 30s, ça sonne.

Le schéma donne ça:

NE555.thumb.PNG.10b4647cb864077749c774d86f1bcd6f.PNG

Ça permet d’avoir une surveillance du moteur pour quelques 10aines d’Euros 
Mais il faut être patient et savoir maitriser un peu l’électronique. (personnellement, pour moi ça « tombe parfois en marche » )

Le boitier NE555 est le composant qui contient les 2 ampli Op
BUZ est le buzzer 12volt
« Relais » est un micro relais qui permet de commander le buzzer. On peut aussi utiliser un transistor. La diode en dessous du relais est très importante pour absorber l’énergie de la bobine lorsqu’on la déconnecte. Dans le jargon on appelle ça une diode de roue libre. Sans elle l’ampli op ne fait pas long feu.
D1 évite que le témoin d’huile s’allume si le boitier déclenche une alarme sonore pour la température.
R3 règle la vitesse à la laquelle le condensateur se remplie
R1 et R2 définissent le seuil pour la temporisation
R5 et R6 définissent le seuil pour la température
R4 permet d’avoir une bascule plus franche d’un état à l’autre quand la température varie. 

Je n’ai malheureusement plus les valeurs de tous les composants en tête, mais on trouve quasiment tout sur les forums.  Ensuite il faut se faire un proto sur une platine et faire des essais pendant les jours pluvieux d’hiver.

Et enfin, au cas où tout ça déconne complètement, j'ai un interrupteur pour l'arrêter, et un bouton test pour valider la sonnerie.

20231003_200355_resized.thumb.jpg.ed4fc6f46b7570063aad367cabfb03b4.jpg

une fois que tout est remonté, Tadaaa !

20231003_200342_resized.thumb.jpg.c97d4ccfd9faf4a950031846add07b23.jpg

  • Like 3
  • I just love it 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...

Important Information

Ce site web utilise les cookies pour améliorer votre expérience de navigation.